Quels sont les risques d'un rachat de crédit ?

Pour limiter ou réduire son endettement, il est de plus en plus fréquent d'avoir recours au rachat de crédit. Cette renégociation de ses échéances via un organisme financier permet de diminuer le montant des mensualités. Cette solution très profitable présente certains qu'il est important de connaître pour parfaitement réussir son opération de rachat d'emprunt.

Le cout du rachat de crédit

Le regroupement de crédit permet de faire baisser le taux d'intérêt du prêt, mais rallonge la durée pendant laquelle ce taux est dû. C'est la contrepartie : le cout du rachat dépend de la durée de ce rachat. Plus celle ci est longue, plus le cout est élevé.

La renégociation de crédit prive de certains avantages fiscaux

Cela revêt deux aspects différents : lorsque vous bénéficiez d'un regroupement de crédit, vous n'êtes plus éligible au crédit d'impôt pour l'achat de votre résidence principale. De la même manière, vous ne pouvez plus bénéficier des avantages relatifs aux investissements de location.

Le risque du non remboursement

Renegocier ses crédits implique d'être en mesure de rembourser les nouvelles échéances dues. Les agios et frais financiers sont en effet important dans le cas de figure d'un non remboursement. C'est pourquoi, lors d'une renégociation de crédit, le plus important est d'être certain d'être en mesure de pouvoir régler le nouveau montant des mensualités.
Cependant, il ne faut pas paniquer : si ce risque existe et s'avère difficile à gérer lorsqu'il est avéré, l'intérêt même de renegocier ses crédits est d'être précisément en mesure de rembourser ses nouvelles échéances. C'est pourquoi les risques de saisie de bien liées aux hypothèques afférentes à la renégociation de crédits doivent être connues, mais sont très faibles.

Les risques d'une renégociation de crédit sont donc loin d'être insurmontables.

En savoir plus :