Quelles sont les conditions pour bénéficier d'un rachat de crédit ?

Un citoyen peut souffrir d'échéances de crédits qui s'accumulent. Les crédits automobile, immobilier, personnel et les échéances liées à la carte de fidélité d'un grand magasin, viennent compliquer la gestion mensuelle de sa trésorerie. Il envisage donc de renegocier ses crédits. Cet article décrypte pour vous les conditions de bases à remplir pour bénéficier d'une solution de regroupement de crédit.

Disposer des ressources nécessaires pour renegocier ses crédits :

Bien qu'avantageuse en terme de simplification de gestion, de mensualité et de créancier unique, la solution de rachat de crédit n'en demeure pas moins soumise à des conditions de ressources suffisantes pour faire face à l'échéance établie. L'organisme de crédit que vous consulterez vous demandera des justificatifs de ressources, fiches de salaires, preuves de revenus fonciers ou de versements de prestations sociales, afin de calculer votre niveau d'endettement, votre reste à vivre et le risque que représente l'acceptation du dossier. En cas d'incohérence entre ces paramètres, le dossier de rachat de crédit peut être refusé.

Aucune inscription auprès de la Banque de France:

Si vous avez eu un incident de règlement d'échéances de crédit, de dépassement régulier de votre autorisation de découvert, ou d'utilisation "abusive" de votre carte de crédit, une inscription au fichier national des incidents de crédit à été automatiquement générée auprès de la Banque de France.
Les incident de rejets de chèques sans provision, impactent automatiquement le fichier national des incidents de chèques.
Si vous êtes dans l'un de ces deux cas, même si cela concerne un lointain incident non régularisé, votre dossier de regroupement de crédit sera refusé par les organismes financiers qui consultent systématiquement ces fichiers nationaux.

Disposer de ressources suffisantes et n'être l'objet d'aucune inscription aux fichiers nationaux de la Banque de France sont donc les deux conditions incontournables pour l'acceptation d'un dossier de regroupement de crédit.

En savoir plus :