Comment constituer un dossier de prêt immobilier ?

Comment constituer un dossier de prêt immobilier ?

Vous avez sauté le pas, vous souhaitez devenir propriétaire et vous entamez les démarches d'emprunt immobilier !

Que vous mettiez vous-même les banques en concurrence ou bien que vous passiez par un courtier en prêt immobilier qui négocie pour vous, il est nécessaire de constituer un dossier à destination des organismes de crédits.

Quelles pièces nécessaires pour l’étude d’une demande de prêt ?

Dans la majorité des cas, la constitution du dossier se fait à l’aide des documents suivants :

  • Compromis de vente du bien qu’on acheté
  • Les fiches de salaires : Votre dossier de prêt doit absolument comporter vos trois dernières fiches de salaires. Si vous contractez cet emprunt à deux, les trois dernières fiches de salaire du co-emprunteur vous seront également réclamées à titre de pièces justificatives.
  • Les avis d'imposition : Parmi les justificatifs d'emprunt, les deux derniers avis d'imposition seront systématiquement demandés. Si vous êtes mariés, les deux derniers avis d'imposition communs seront demandés, autrement chaque emprunteur doit fournir les siens.
  • Les échéanciers des crédits en cours : Pour établir votre niveau d'endettement, l'organisme financier réclamera des justificatifs concernant les crédits que vous, ainsi que votre éventuel co-emprunteur, avez déjà contractés. Cela concerne chaque typologie de prêt : personnel, à la consommation, révolving ou pour un véhicule.
  • Les relevés de compte bancaires : Si vous faites des simulations de crédit via un courtier en prêt immobilier ou dans des banques dans lesquelles vous n'êtes pas client, vos trois derniers relevés de compte bancaire seront certainement réclamés par les organismes financiers, à titre de preuve des différents mouvements réguliers sur votre compte.
  • Les justificatifs annexes : Si vous avez un apport personnel, dont les fonds sont détenus sur des comptes d'épargne ou des placements, vous devrez joindre au dossier les relevés de comptes ou de placements qui en attestent. Des pièces justificatives concernant vos autres charges comme les pensions alimentaires ou bien à propos de vos ressources complémentaires, revenus fonciers ou rentes, peuvent vous être demandées.

En fonction des dossiers (notamment pour les professionnels), d’autres types de documents peuvent être demandés : Bilans, déclaration 2035…

Pour en savoir plus :